• CINEMA & TV

    CINEMA

     

  • Film Sleepy Hollow

     

     Sleepy Hollow : La Légende du cavalier sans tête (Sleepy Hollow) est un film américain de Tim Burton, sorti en 1999.

    Adapté de la nouvelle homonyme de Washington Irving "La Légende de Sleepy Hollow".

    genre : fantastique, épouvante

    Ce film a reçu plusieurs récompenses et prix, et plusieurs nominations.

     

    Film Sleepy Hollow

     

    L'histoire

     En 1799, l'inspecteur new-yorkais Ichabod Crane, un jeune homme rationnel aux méthodes scientifiques d'avant-garde, est envoyé enquêter dans le village de Sleepy Hollow, où les corps du riche bourgeois Peter Van Garrett, de son fils et de la veuve Winship ont été retrouvés décapités, la tête ayant disparu. Ichabod Crane rencontre à son arrivée les notables du village, le propriétaire agricole Baltus Van Tassel, le révérend Steenwick, le juge Philipse, le docteur Lancaster et le notaire Hardenbrook, qui lui apprennent que le responsable de ces crimes serait le cavalier sans tête, un cruel mercenaire hessois mort pendant la guerre d'indépendance des États-Unis et qui serait revenu des enfers dans le but de faucher des têtes.

    Ichabod Crane reste sceptique devant cette histoire de revenants et commence à mener son enquête au moment où un quatrième meurtre est commis. Le fils de la victime, le jeune Masbath, un adolescent désormais orphelin, se met alors au service de Crane. Ce dernier fait également la connaissance de Katrina Van Tassel, la fille de Baltus, et commence à nouer des liens avec elle, au grand dam de Brom Van Brunt, le soupirant de Katrina, qui se fait passer pour le cavalier afin d'effrayer Crane. Le juge Philipse est ensuite à son tour décapité par le cavalier sans tête sous les yeux de Crane, à qui il a avoué que la veuve Winship était enceinte. L'inspecteur, accompagné du jeune Masbath et de Katrina, se rend alors à "l'arbre des morts" où se trouve la tombe du cavalier ainsi qu'un point de passage vers les enfers, et y découvre les têtes de ses victimes. Il s'aperçoit également que la tête du cavalier a disparu et en conclut que celui-ci fauche des têtes en représailles. La nuit suivante, le cavalier tue le villageois Killian et sa famille, ainsi que Brom Van Brunt qui avait tenté de l'arrêter...

      

    Film Sleepy Hollow

     

    Distribution

    Johnny Depp : Ichabod Crane

    Christina Ricci : Katrina Van Tassel

    Miranda Richardson : Lady Mary Van Tassel / la sorcière des bois

    Michael Gambon  : Baltus Van Tassel

    Christopher Walken : le Cavalier sans tête

    Marc Pickering : le jeune Masbath

    Casper Van Dien : Brom Van Brunt

    Jeffrey Jones : le révérend Steenwick

    Richard Griffiths : le juge Samuel Philipse

    Ian McDiarmid : le docteur Thomas Lancaster

    Michael Gough : le notaire James Hardenbrook

    Steven Waddington : Killian

    Christopher Lee : le bourgmestre

    Lisa Marie : Lady Crane

    Martin Landau : Peter Van Garrett

    Ray Park : le "Cavalier sans tête" (cascadeur et doubleur des scènes de combats)

     

    Film Sleepy Hollow

     

    Bande originale

    La bande originale du film a été composée par Danny Elfman, collaborateur habituel de Tim Burton. Le thème principal est toujours le même mais est repris à travers différentes orchestrations et harmonisations au cours des différents morceaux qui composent l'album. Danny Elfman fait un usage considérable des bois, des cuivres et d'un chœur au registre grave pour souligner la tension et le côté sinistre et surnaturel du film tout en disséminant par moments des morceaux plus éthérés et romantiques.

     

    Film Sleepy Hollow

     

    Tournage

    Le début du tournage est repoussé au 20 novembre 1998 et commence aux studios de Leavesden que l'équipe du film "Star Wars, épisode I : La Menace fantôme" vient tout juste de libérer. La plus grande partie du tournage se déroule à Leavesden, ainsi qu'aux studios de Shepperton où est construit le plateau utilisé pour les scènes de l'"Arbre des morts" (lequel est conçu par le sculpteur britannique Keith Short30). De nombreux décors sont créés par Heinrichs et son équipe dans l'environnement totalement contrôlé de Leavesden, le design très gothique des décors étant influencé par les films produits par Hammer Film Productions, le style architectural des colons d'origine néerlandaise, le cinéma expressionniste et les illustrations de Theodor Seuss Geisel. Un plateau, spécialement étudié pour le rendu des effets sonores, est consacré aux scènes de chevauchées du cavalier sans tête dans la forêt et les champs, avant d'être transformé successivement en cimetière, en champ de maïs et en champ de bataille enneigé, toujours pour des scènes centrées autour du cavalier sans tête. Un plateau temporaire est construit à l'extérieur des studios pour figurer une rue de New York et un réservoir sur les quais de cette même ville.

    Tim Burton, impressionné par le travail d'Emmanuel Lubezki sur le film "De grandes espérances" (1998), l'engage comme directeur de la photographie. Les deux hommes envisagent de tourner le film en noir et blanc et dans un format d'image académique utilisé dans les années 1930 mais cela se révèle infaisable et ils optent alors pour un effet monochromatique afin de renforcer l'aspect fantastique. Ils utilisent abondamment la fumée et un éclairage doux pour accompagner l'utilisation de l'objectif grand angle. Des effets de lumière accentuent l'énergie dynamique du cavalier sans tête et le contraste de la pellicule est augmenté en postproduction pour intensifier le côté monochromatique.

    Une fois les scènes en studios bouclées, le tournage se poursuit ensuite pendant un mois, en mars 1999, à Hambleden, dans le Buckinghamshire, en Angleterre, où le village de Sleepy Hollow a été construit en quatre mois par Heinrichs et son équipe. Douze bâtiments ont ainsi été construits dont plusieurs sont dotés d'intérieurs détaillés. Le tournage se termine le 10 mai 1999 à Yonkers, dans l'État de New York, où quelques scènes de dernière minute sont ajoutées. L'acteur Ian McDiarmid (qui interprète le Dr Lancaster) compare l'esthétique des deux films, affirmant que les décors sur des plateaux aident les acteurs à entrer plus naturellement dans leur rôle et qu'après avoir tourné devant les écrans bleus de "Star Wars", il était merveilleux de voir une équipe recréer tout un monde avec de véritables décors. 

     

    Film Sleepy Hollow

     

     

     

     

     

    ******

    J'ai vu ce film à la télévision et je l'ai en DVD. L'histoire est prenante, sombre comme c'est souvent le cas dans les films de Tim Burton, avec quelques scènes drôles et émouvantes. Les acteurs sont excellents et convaincants. Je ne me lasse pas de le regarder et mon mari non plus.  

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique